Angel Heart (1987) – Critique du film

Alan Parker dirige Mickey Rourke et Robert De Niro dans Angel Heart (Le Cœur de l’Ange), une œuvre d’horreur des années 80… très démoniaque.

Par ailleurs, que ce genre est appelé elevated horreur (que je définirais comme des films d’horreur qui ne sont pas un désastre).

Il est basé sur un roman de William Hjortsberg.

Religion du milieu

Le Cœur de l’Ange est l’un de ces films dont nous nous souvenons malgré le passage du temps. Un film déjà classique qui, à l’époque, était une véritable révolution (du moins pour autant que je me souvienne). Ces films qu’on ne pouvait pas louer parce qu’ils nous faisaient… perdre la foi.

Avec beaucoup de touches classiques du cinéma noir. Nous aimons Alan Parker (Mississippi Burning).

Plot : Une touche Philip Marlow… mais avec client spécial

Harry Angel est embauché par un personnage mystérieux qui mange des œufs, incarné par Robert De Niro pour trouver quelqu’un (ce que nous devons mordre la langue cette fois). Votre enquête vous mènera à travers les marais de l’héroïne, la magie noire, le vaudou et… d’autres petites choses.

Angel Heart (1987)
Angel Heart (1987)

Le Film

Angel Heart (1987)
Angel Heart (1987)

Il s’agit d’une de ces années quatre-vingt qui, sans être une merveille en son temps (aujourd’hui serait à dévaster dans les Oscars), se souviendront parce que Robert De Niro apparaît (peu) faire de ce mystérieux personnage que nous ne pouvons pas mentionner au risque de nous charger la fin (si quelqu’un ne l’a pas encore vue).

Ce que nous aimons. Mickey Rourke : il est à la fois sale et séduisant, un homme d’une autre époque dans les années 80 incarnant un type dans les années 50. Il n’a jamais été un mauvais
acteur (quoi qu’on dise, et il a récemment eu une belle performance qui lui a valu la nomination aux Oscars), mais un interprète marqué par des clichés et un film (9 Semaines et Media) qu’il n’a pas échappé.

Ce que nous aimons toujours : Robert De Niro. Si vous obtenez ce rôle… enfin, presque que vous acceptez parce que vous pouvez agir de manière excessive tout ce que vous voulez (que dire sinon à Al Pacino dans Pactar con el Diablo) :

Qu’est-ce qu’on aime d’autre ? Beaucoup comme l’ambiance et New York et la Nouvelle-Orléans, comment il saisit le rythme à travers la musique, comment Alan Parker dirige ce thriller qui nous a émus à l’époque et qui aujourd’hui, bien qu’un peu vieux, a encore sa touche séduisante à bien des égards.

Il est inévitable de parler de ces merveilleux films des années quatre-vingt qui n’étaient pas créés à partir du (parfois tordu) système du marketing, et c’est un excellent exemple : provoquait, appelait les acteurs à agir (maintenant c’est rare) et l’équipe à se dire « Nous sommes ici pour faire quelque chose comme l’art ». Les films, en effet, avaient cette transcendance qui, à l’époque actuelle, lui a enlevé (dans une certaine mesure) l’immédiateté).

Angel Heart, ainsi, est une œuvre très classique dans laquelle circulent des références et des influences de toutes sortes, de littéraires à picturales et bien sûr cinématographiques. Une œuvre pleine de nuances et de contradictions, pas parfaite (bien sûr), mais un film qui veut dire « me voilà », un peu comme Robert de Niro dans un de ces rôles qu’il aime tant jouer.

Et comme toujours, c’est un mensonge d’oublier : il a un excellent scénario.

Qu’est-ce qu’une bonne histoire aide à faire un bon film ? Avant c’était assez évident.

Angel Heart (1987)
Angel Heart (1987)

Notre Avis

Un film audacieux en son temps. Qu’on sera ravis de revoir. Je l’ai encore appréciée.

Réalisateur

Alan Parker

Alan Parker

Il est un réalisateur, compositeur, scénariste et producteur de cinéma britannique. Il a commencé sa carrière dans la publicité. Il a écrit ses premiers scénarios en 1960, et a réalisé ses deux premiers courts métrages en 1974 « Our Cissy » et « Footsteps ». Deux ans plus tard, il ne dirige que des enfants dans « Bugsy Malone », puis réalise en 1978 le film qui le fera réellement connaître « Midnight Express ». Le film obtient deux Oscars, celui du meilleur scénario et celui de la meilleure musique. Alan Parker entame la décennie 1980 avec deux films ayant pour sujet la musique « Fame » en 1980, deux fois oscarisé, et « Pink Floyd The Wall ». Il meurt le 31 juillet 2020 « des suites d’une longue maladie » à l’âge de 76 ans.

Acteurs et Actrices


Mickey Rourke / Harry Angel

Robert De Niro / Louis Cyphre

Lisa Bonet/ Epiphany Proudfoot

Charlotte Rampling / Margaret Krusemark

Stocker Fontelieu / Ethan Krusemark

Brownie McGhee / Toots Sweet

Michael Higgins / Doctor Fowler

Eliott Keener / Sterne

Charles Gordone / Spider Simpson
Elizabeth Whitcraft / Connie
Voir tous les crédits >>

Angel Heart (1987)

Angel Heart

Titre du film: Angel Heart

Description: New York, 1955. Harry Angel, détective privé, est engagé par un étrange client pour définir si un certain Johnny Favourite est mort ou non... Au fur et à mesure que son enquête avance, les témoins sont assassinés de façon sauvage.

Date de publication: 1 November 2020

Pays: Estados Unidos

Durée: 113

Réalisateur: Alan Parker

Acteurs et Actrices: Mickey Rourke, Robert De Niro, Charlotte Rampling, Lisa Bonet, Brownie McGhee, Stocker Fontelieu, Michael Higgins, Eliott Keener

Genre: Terreur , Suspense

[ More ]

Notre Avis

Un film audacieux en son temps. Qu’on sera ravis de revoir. Je l’ai encore appréciée.

Total

7/10
7/10
Martin Cid
Martin Cid
Écrivain, fumeur de pipe et fondateur de MCM
Articles connexes
Articles les plus populaires