dimanche, mai 16, 2021

Première vente dédiée à l’âge d’or de l’art moderne vietnamien chez Sotheby’s à Paris | En ligne du 19 au 28 avril

À Lire Absolument

Martin Cid Magazinehttps://martincid.com
Martin Cid Magazine es una publicación de cine, entretenimiento, espectáculos, ocio y cultura

Après Hong Kong en 2020, Sotheby’s propose à Paris près de 35 lots issus de ce courant de l’art moderne, fruit de l’union entre les traditions asiatiques et l’avant-garde européenne. Vente en ligne du 19 au 28 avril

Paris le 13 avril : Du 19 au 28 avril prochain, Sotheby’s propose exclusivement en ligne une vente consacrée à l’âge d’or de l’art moderne vietnamien, qui s’étend sur une période de quinze ans débutant en 1930 avec la création de l’École des Beaux-Arts d’Indochine à Hanoï. Après une première édition à Hong Kong en décembre 2020, c’est à Paris que se tiendra pour la première fois chez Sotheby’s des œuvres de ces artistes au confluent des canons asiatiques et des mouvements d’avant-garde européens.

Les artistes de l’École des Beaux-Arts d’Indochine ont assimilé et réinterprété les techniques et les médiums européens, notamment la peinture à l’huile. Ils ont introduit le travail au pinceau à leur technique traditionnelle, le dessin d’après nature, la peinture en plein air, pour exprimer des sujets asiatiques classiques, créant ainsi un nouveau courant de l’art moderne. Certains d’entre eux, à l’instar de Le Pho, présent dans la vente avec Nature morte aux artichautsune gouache sur soievers 1956 (Estimation : 40,000 -60 000€),  se rendront à Paris où ils pourront étudier de près les grands maîtres modernes européens.

La plupart des œuvres de la vente sont en laque, technique artistique vietnamienne par excellence. A partir des années 1940, les artistes de l’École des Beaux-Arts d’Indochine ont progressivement commencé à se détacher du style européen pour forger leur propre vocabulaire artistique, tout en s’appuyant sur leurs techniques artistiques traditionnelles. Cette nouvelle vision a révolutionné leurs compositions donnant lieu à de magnifiques paysages et scènes de villages du Vietnam contemporain, ainsi qu’à de subtiles réinterprétations de motifs traditionnels tels que les cerfs, les poissons rouges, les personnages et les fleurs. Cerfs et Biches dans la forêt de Ngo Manh Quynh, vers 1941-1942, inédite sur le marché, qui reprend un de ces sujets, est ainsi un émouvant cadeau de mariage, offert par les parents du marié. Il a été conservé dans la même famille depuis la cérémonie en la cathédrale de Hanoi en 1941 (Estimation :  20,000 – 30,000€).

Ces dernières années, l’art moderne vietnamien attire de plus en plus l’attention du marché, et des collectionneurs internationaux. Sotheby’s a d’ailleurs largement contribué à développer la reconnaissance de certains des plus grands artistes du pays, en portant les joyaux de l’art vietnamien à l’attention du monde entier depuis Hong Kong et maintenant Paris.

Veuillez trouver ci-joint le communiqué de presse détaillé, des images sont disponibles sur demande.

Plus d'articles

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Dernières Nouvelles

it