Les lieux incontournables à visiter à Bangkok : une liste définitive

Les lieux incontournables à visiter à Bangkok : une liste définitive
Voyage MCM
Voyage MCM

Bonjour, voyageur. Vous souhaitez vous rendre à Bangkok pour votre prochain grand voyage ? Bangkok est l’une des destinations touristiques les plus populaires au monde. Elle offre un éventail infini d’attractions, une culture vibrante, une cuisine exotique et des temples époustouflants, mais il y a tant à voir et à faire dans la capitale thaïlandaise que planifier un itinéraire parfait peut sembler insurmontable. Ne vous inquiétez pas, nous avons compilé la liste définitive des lieux à visiter absolument à Bangkok. Des palais étincelants aux temples sacrés, en passant par les marchés animés et les quartiers branchés de la vie nocturne, ces lieux vous permettront de découvrir le meilleur de Bangkok. Préparez-vous à régaler vos sens de tout ce que la ville a à offrir en découvrant les principales attractions à ne pas manquer. Ce guide regorge de conseils d’initiés qui vous aideront à naviguer dans la ville comme un pro et à profiter au maximum de votre temps pour explorer ce joyau de l’Asie du Sud-Est. Que l’aventure commence !

Le Grand Palais (Bangkok)
Le Grand Palais (Bangkok). Par Godstorm23 – Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=139112291

Le Grand Palais : La merveille royale de Bangkok

Le Grand Palais est l’attraction numéro 000 à ne pas manquer à Bangkok, et ce pour une bonne raison. Ce complexe royal tentaculaire est la résidence officielle de la monarchie thaïlandaise depuis 1782. À l’intérieur des murs du palais se trouve un ensemble éblouissant de temples, de pavillons et de résidences royales embellis de tuiles vernissées et de décorations dorées.

Lorsque vous entrez par l’une des portes massives, vous êtes submergé par la magnificence de l’endroit. Le temple le plus célèbre est le Wat Phra Kaew, également connu sous le nom de Temple du Bouddha d’émeraude ; Cette statue de jade vénérée trône au sommet d’un autel surélevé, vêtue de robes dorées que le roi lui-même change selon les saisons.

La salle du trône Chakri IBILa Prasat est un autre point fort. Construite dans le style néoclassique de la Renaissance, c’est là que se déroulent les cérémonies royales importantes. On ne peut pas entrer à l’intérieur, mais la façade de marbre blanc et les flèches dorées sont un spectacle à voir.

Pour profiter pleinement du palais, arrivez tôt et prévoyez au moins une demi-journée pour l’explorer comme il se doit. Les visiteurs doivent respecter un code vestimentaire strict – les shorts, les hauts sans manches et les sandales sont interdits. Le droit d’entrée de 500 bahts (environ 15 USD) comprend l’accès à toutes les parties du Grand Palais ouvertes aux visiteurs.

Une fois que vous aurez goûté à la grandeur royale, franchissez les portes et vous vous retrouverez au cœur de l’île de BangkoKs Rattanakosin. Ce quartier riverain offre de nombreuses autres attractions culturelles, des temples et des marchés accessibles à pied. Une façon parfaite de poursuivre votre journée sur le thème des palais dans la capitale thaïlandaise.

Phra Maha Chedi Si Ratchakan
Phra Maha Chedi Si Ratchakan. Par Surabutr – Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=35638442

Wat Pho : la maison du Bouddha couché

S’il y a un temple à ne pas manquer à Bangkok, c’est bien War Pho, qui abrite le célèbre Bouddha couché et doit figurer en tête de votre liste.

Le Bouddha couché

Ce bouddha massif plaqué or mesure 46 mètres de long et 15 mètres de haut, et représente le Bouddha entrant dans le nirvana. Les détails sont stupéfiants, depuis les yeux incrustés de nacre jusqu’aux 108 signes auspicieux du Bouddha sur ses pieds.

  • Pour profiter pleinement de l’expérience, procurez-vous un audioguide pour découvrir la signification des poses et des gestes du Bouddha.
  • Il faut s’habiller sobrement et se déchausser avant d’entrer dans le temple.
  • Le meilleur moment pour visiter le site est tôt le matin, lorsque les foules sont moins nombreuses et que la lumière est optimale pour les photos.
Le Bouddha couché du Wat Pho
Le Bouddha couché du Wat Pho. Par Nawit science – Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=82672279

Plus que le Bouddha

War Pho abrite également plus de 1 000 images de Bouddha et la plus grande collection de temples bouddhistes de Bangkok. Prenez le temps de vous promener dans le complexe avec ses nombreuses cours, chapelles et galeries. En voici quelques exemples :

L’Elva MondeR, une bibliothèque traditionnelle thaïlandaise abritant des textes anciens.

  • Le Phra Ubosot, la salle d’ordination, avec ses portes peintes de façon complexe et son toit à trois niveaux.
  • Les 91 chedis contenant les cendres des membres de la famille royale thaïlandaise.
  • Les jardins avec des statues en pierre au milieu d’une végétation luxuriante.

WAt ag est un temple vivant, vous pourrez donc rencontrer des moines qui chantent ou des habitants qui font des offrandes. Traitez cet espace sacré et tous ceux qui s’y trouvent avec le plus grand respect. Pour avoir un aperçu du cœur de la spiritualité thaïlandaise, il n’y a pas de meilleur endroit que War Pho,

Marché du week-end de Chatuchak
Marché du week-end de Chatuchak. Par Azreey – Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=29601479

Marché du week-end de Chatuchak : le vaste marché de Bangkok

Le Chatuchak Weekend Market est le plus grand marché en plein air de Bangkok et une destination incontournable pour tout visiteur. Chaque week-end, des milliers de vendeurs et plus de 200 000 visiteurs envahissent cet espace tentaculaire de 35 acres. On y trouve à peu près tout, des objets artisanaux et de collection aux animaux et plantes vivants.

Ce qu’il faut acheter

Avec plus de 15 000 stands à visiter, vous ne manquerez pas d’articles à parcourir. Voici quelques-uns des articles les plus populaires :

Artisanat : textiles brodés, foulards en soie, sacs à main et portefeuilles. Négociez âprement pour obtenir la meilleure offre. – Des articles vintage et des antiquités comme des meubles décoratifs, des statues de Bouddha et des jouets rétro. – Fleurs fraîches, plantes et produits de jardinage. Chatuchak possède l’un des plus grands marchés aux fleurs de la ville. – De délicieux plats de rue comme de la glace à la noix de coco, du maïs grillé et des smoothies aux fruits frais pour alimenter vos aventures de shopping.

Conseils pour la visite

Pour profiter au mieux de votre visite, gardez ces quelques conseils à l’esprit :

  • Il faut s’y rendre tôt et uniquement le week-end. Chatuchak n’est ouvert que le samedi et le dimanche, de 6 heures à 18 heures. Arriver à l’heure d’ouverture pour éviter la foule et la chaleur
  • Portez des vêtements confortables et des chaussures de marche. Avec plus de 15 000 stands répartis dans de nombreuses sections, vous passerez des heures à explorer le labyrinthe d’allées des marqueurs.
  • Faites des affaires pour obtenir les meilleures offres. De nombreux objets sont surévalués au départ, il faut donc négocier pour obtenir 50 à 70 % de moins que le prix demandé à l’origine. Souriez, soyez aimable et partez si vous n’obtenez pas une bonne remise.
  • Apportez des petites coupures pour les vendeurs et beaucoup d’eau en bouteille. Tous les stands n’acceptent pas les cartes de crédit, il faut donc prévoir beaucoup d’argent liquide. Et avec le temps chaud, vous voudrez rester hydraté pendant que vous faites vos courses.
  • Explorer toutes les sections. Ne pas se contenter d’une chaussette de luxe pour les vêtements et les endroits où l’on crache. Visitez les pépinières, les galeries d’art et le parc Chatuchak pour une expérience complète.

Le marché du week-end de Chatuchak est une attraction incontournable de Bangkok qui offre un aperçu de la culture, de la cuisine et du commerce thaïlandais. Aucun voyage à Bangkok n’est complet sans la visite de ce bazar animé. Passez une journée entière à vous perdre dans ce chaos organisé et vous découvrirez certainement des joyaux cachés parmi les étals. Bon shopping !

Khaosan road, Bagnkok, Thaïlande
Khaosan road, Bagnkok, Thaïlande. Par Hmaglione10 – Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=45209448

Khao San Road : le paradis des routards en ville

Khao San Road est l’épicentre de la scène des routards de Bangkok et une étape incontournable pour tout voyageur à petit budget visitant la ville. Cette rue emblématique située dans le quartier de Banglamphu s’anime la nuit, remplie de vendeurs, de chariots de cuisine de rue, de bars et d’une foule de voyageurs.

Magasiner jusqu’à l’épuisement

Pendant la journée, Khao San Road se transforme en un marché en plein air où l’on trouve de tout, des pantalons de pêcheur aux débardeurs en passant par les fausses cartes d’identité et les cigares. Vous y trouverez des rayonnages d’écharpes en soie thaïlandaise, des bijoux faits main et des bibelots qui feront de parfaits souvenirs. Soyez prêt à marchander pour obtenir les meilleures offres. Le marché s’étend sur plus d’un kilomètre, de sorte que vous pouvez facilement passer des heures à parcourir les différents étals.

Manger comme un local

À la tombée de la nuit, l’arôme des plats de rue grésillants emplit l’air. Vous y trouverez du pad thaï, du riz gluant à la mangue, des viandes grillées et des milk-shakes aux fruits tropicaux frais. Les plus aventureux pourront déguster des insectes frits tels que des sauterelles, des vers à soie et des scorpions. Les stands de nourriture sont bon marché, ce qui permet de se rassasier pour moins de 5 dollars. Prenez une bière Singha ou un cocktail bucket et rejoignez la foule.

Faire durer la fête

La vie nocturne de Khao San Road est légendaire. Les bars diffusent de la musique, les gens dansent et se balancent dans les rues, et l’atmosphère festive est enivrante. Rencontrez d’autres routards, jouez à des jeux d’alcool ou faites le tour des bars jusqu’au petit matin. Certains établissements restent même ouverts 24 heures sur 24 le week-end. Que vous souhaitiez boire, danser ou vous faire de nouveaux amis, Khao San Road est l’endroit idéal pour passer une soirée inoubliable à Bangkok.

Khao San Road incarne l’esprit de liberté de Bangkok. Au milieu du chaos, vous trouverez une communauté de voyageurs et d’habitants partageant les mêmes idées et appréciant le moment présent. Pour les routards à petit budget, c’est un rite de passage. Aucun voyage à Bangkok n’est complet sans passer une nuit – ou une journée – sur am San Road.

Parc Lumphini, Bangkok
Parc Lumphini, Bangkok. Par Terence Ong – Travail personnel, CC BY 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2348963

Le parc Lumphini : une oasis urbaine pour les habitants et les touristes

Le parc Lumphinj est une oasis de nature au milieu de la jungle de béton de Bangkok. S’étendant sur plus de 80 hectares, le parc offre aux habitants et aux visiteurs une échappatoire à l’agitation de la ville.

Un environnement magnifique Le parc de Lumphinj offre des paysages pittoresques, notamment un lac artificiel entouré d’une végétation luxuriante. Des sentiers de promenade et des pistes cyclables serpentent à travers le parc, en passant par des palmiers tropicaux, des bambous et des plantes à fleurs. Il y a des aires de jeux pour les enfants ainsi que des espaces ouverts parfaits pour les pique-niques, le yoga, le tai-chi ou simplement la lecture d’un livre.

Attractions populaires

Le parc est devenu un lieu populaire pour l’exercice et les loisirs. Vous y verrez souvent des habitants faire leur jogging, promener leur chien ou participer à des cours d’exercices collectifs. Louez un bateau à aubes pour explorer le lac ou allez voir les nombreux vendeurs qui bordent le parc et qui proposent des en-cas à base de maïs, de mangue et de noix de coco. Le parc Lumphini accueille également des concerts et des événements, en particulier les week-ends et les jours fériés.

Un environnement accueillant

Le parc a une ambiance très détendue et est ouvert aux personnes de tous horizons. Vous y verrez de nombreuses familles avec enfants, des personnes âgées et de jeunes couples qui profitent de leur temps ensemble. Le mélange de nature et de communauté au cœur de Bangkok fait du Lumphinj Park une destination incontournable.

Une visite au parc de Lumphinj permet d’échapper à l’agitation de la ville et de se retrouver dans une oasis de nature et de communauté. Que vous souhaitiez faire de l’exercice, pique-niquer au soleil ou simplement vous détendre au milieu de la verdure tropicale, le parc Lumphini a de quoi satisfaire tout le monde. Aucun voyage à Bangkok n’est complet sans la visite de cette oasis urbaine.

Yaowarat Road, Bangkok
Yaowarat Road, Bangkok. Par Ninara de Helsinki, Finlande – 4Y1A0775 Bangkok, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=61352313

Chinatown : découvrez l’héritage chinois de Bangkok

Le quartier chinois est l’une des plus anciennes communautés chinoises en dehors de la Chine, établie à Bangkok au début du XIXe siècle. Aujourd’hui, c’est un quartier animé, rempli de marchés, de boutiques et de restaurants. Aucun voyage à Bangkok n’est complet sans l’exploration de ses ruelles sinueuses et la dégustation de sa délicieuse cuisine de rue.

Visiter Wat Traimit

Au cœur du quartier chinois se trouve War Traimit, un temple bouddhiste qui abrite la plus grande image de Bouddha en or massif du monde. Cette statue du 13e siècle, de style Sukhothai, est composée de près de 5 tonnes d’or massif et mesure plus de 3 mètres de haut. L’entrée du temple est gratuite, mais il faut payer une petite somme pour voir le Bouddha doré.

Shop at Yaowarat Road

Yaowarat Road est l’artère principale qui traverse le quartier chinois. Elle est bordée de boutiques qui vendent de tout, des bijoux en or aux lanternes chinoises. La nuit, la rue s’anime, les vendeurs installant des étals de nouilles, de boulettes et d’autres produits chinois. Prenez le temps de vous promener dans la rue, en dégustant des brochettes de viande grillée, des calamars frits et des fruits tropicaux frais.

Explorer SO Nana

Juste à côté de Yaowarat, SW Nana est rempli de boutiques ouvertes présentant des produits séchés tels que des champignons et des fruits de mer. Recherchez les étals de plantes médicinales aux odeurs parfumées et aux ingrédients exotiques. Sai Nana vous donne un aperçu de la vie quotidienne de la communauté chinoise de Bangkok.

Visite d’un sanctuaire taoïste

Des sanctuaires taoïstes colorés sont disséminés dans le quartier chinois. Deux des plus impressionnants sont le sanctuaire de Sampeng Lane, avec son entrée ornée d’un dragon, et le sanctuaire de Leng E,,A la, l’un des plus anciens sanctuaires taoïstes de Bangkok. Vous verrez peut-être des gens qui brûlent de l’encens et font des prières pour la prospérité et la bonne fortune.

Le quartier chinois est une fête pour tous les sens. Prenez le temps d’explorer ses rues et ruelles animées, de découvrir ses trésors culturels et de vous régaler de mets délicieux à chaque coin de rue. Une visite ici vous donnera un aperçu de l’influence durable de la Chine sur Bangkok.

Wat Arun : le temple de l’aube sur la rivière Chao Phraya

Wat Arun, Bangkok
Wat Arun, Bangkok. Par Diego Delso, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=28363639

Wat Arun, également connu sous le nom de Temple de l’Aube, est l’un des temples les plus étonnants de Bangkok. Situé sur la rive ouest du fleuve Chao Phraya, le temple est réputé pour son prang (tour de style khmer) caractéristique. À plus de 70 mètres de haut, l’ascension des marches escarpées menant au sommet du prang central offre une vue panoramique sur le fleuve et la ville.

Le Wat Arun est particulièrement magique au lever et au coucher du soleil, lorsque le temple est illuminé. Le temple tire son nom, le temple de l’aube, de la première lumière du matin qui se reflète sur la surface du temple. Pour découvrir le temple dans toute sa splendeur, arrivez juste avant l’aube et trouvez un endroit pour admirer le lever du soleil derrière le Wat Arun.

Le temple est ouvert tous les jours de 8h30 à 17h30 et le droit d’entrée est de 50 bahts (environ 1,50 USD). Il y a plusieurs façons de s’y rendre :

  • Prenez un bateau fluvial jusqu’à l’embarcadère de Tha TAM et marchez environ 10 à 15 minutes jusqu’au temple. Cette route panoramique offre des vues sur le yykt Arun de l’autre côté de la rivière.
  • Prenez le ferry de Tha Tien Pier à Wat Arun Pier, qui vous dépose juste à l’entrée du temple. Les ferries sont fréquents et coûtent 3 bahts (moins de 0,10 USD) par trajet.
  • Prenez un taxi ou un tuk-tuk et demandez à être conduit au Wat Arun. C’est l’option la plus directe, mais vous manquerez l’expérience de l’approche du temple en bateau.

Une fois arrivé au temple, préparez-vous à gravir les marches abruptes du prang central – il y a plus de 200 marches jusqu’à la plate-forme supérieure ! L’ascension est pénible mais vaut la peine pour les panoramas. Prenez le temps de vous promener dans l’enceinte du temple et de vous imprégner de l’atmosphère. MI Arun est un lieu magique qui laissera à coup sûr une impression durable. Ne manquez pas cet endroit incontournable lors de votre visite à Bangkok !

Maison Jim Thompson
Maison Jim Thompson. Photographie de D Ramey Logan, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=28070439

La maison Jim Thompson : une oasis tropicale et un musée

La Jim Thompson House est une oasis tropicale au cœur de Bangkok. Ce complexe de maisons thaïlandaises traditionnelles était autrefois la résidence de Jim Thompson, un architecte américain et marchand de soie qui a contribué à revitaliser l’industrie de la soie thaïlandaise. Aujourd’hui, c’est à la fois un musée consacré à l’architecture et à l’art thaïlandais et un lieu d’évasion paisible loin de l’agitation de Bangkok.

En vous promenant sur le terrain bien entretenu, vous oublierez que vous vous trouvez au milieu d’une grande métropole. Les jardins tropicaux luxuriants sont remplis de palmiers, de fleurs colorées et du chant des oiseaux. Six maisons traditionnelles en teck ont été amenées de différentes régions de Thaïlande et réassemblées ici. Ils présentent une variété de styles architecturaux régionaux, avec de belles sculptures en bois et une construction en plein air.
À l’intérieur des maisons, la collection d’art du Sud-Est asiatique de Jim Thompson est exposée, notamment des statues de Bouddha, des peintures et des objets d’art. Sa passion pour la préservation des arts et de l’artisanat thaïlandais est évidente dans les détails. Les maisons donnent également un aperçu de la vie de Jim Thompson à Bangkok, avec des objets personnels, des livres et des meubles disposés comme s’il venait de quitter la ville.

Aucun voyage à Bangkok n’est complet sans la visite de cette oasis urbaine. Il est ouvert tous les jours pour des visites guidées qui donnent un aperçu de la vie remarquable de Jim Thompson, ainsi que de l’art, de la culture et de l’architecture thaïlandais. Après la visite, vous pourrez dîner au restaurant ou au café du site, entouré d’une végétation luxuriante et d’étangs tropicaux. La Jim Thompson House est un lieu d’évasion idéal pour les amateurs de culture et tous ceux qui cherchent un peu de répit dans les rues chaotiques de Bangkok.

Soi Patpong à Bangkok
Soi Patpong à Bangkok. Par Chainwit. – Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=110852986

Marchés nocturnes de Bangkok : alimentation, shopping et vie nocturne

Bangkok est connue pour sa vie nocturne trépidante, et les marchés de nuit en sont un élément essentiel. Ces marchés en plein air sont des lieux très prisés pour faire du shopping, manger et se mêler à la foule jusqu’au soir. Voici quelques-uns des marchés nocturnes incontournables de Bangkok :

Marché nocturne de Patponq

Patponq, l’un des marchés nocturnes les plus connus de Bangkok, est toujours en pleine effervescence. Vous y trouverez de nombreux articles de contrefaçon tels que des montres, des vêtements, des appareils électroniques et des souvenirs. Aventurez-vous dans les rues secondaires pour trouver des bars en plein air, des go-go bars et des clubs de strip-tease dans ce quartier rouge. C’est une expérience révélatrice, même si vous n’y participez pas.

Marché du week-end de Chatuchak

Bien qu’il ne soit ouvert que le week-end, le marché de Chatuchak est l’un des plus grands marchés du monde. Plus de 15 000 stands et boutiques vendent de tout, des vêtements et accessoires à l’art, en passant par les livres et les animaux vivants. Le marché a une ambiance festive, avec des options de nourriture et de boisson à chaque coin de rue. Il est très populaire, il faut donc s’y rendre tôt et se préparer à une grande affluence. Vous pouvez facilement passer une journée entière à explorer tout ce qu’elle a à offrir.

Asiatique The Riverfront

Marché de nuit plus haut de gamme, Asiatique offre une atmosphère amusante et animée le long de la rivière. Il compte plus de 1 500 boutiques et 40 restaurants, ainsi que des concerts et des événements. Vous y trouverez de l’artisanat, des vêtements et des souvenirs thaïlandais de grande qualité. Prenez un taxi fluvial pour vous y rendre et profiter pleinement de l’expérience. Ouvert tous les jours de 17 heures à minuit.

Marché nocturne de Siam

Situé près de la station BTS Siam, le Siam Night Market est un endroit idéal pour manger bon marché, faire du shopping et observer les gens. Vous y trouverez des vêtements, des souvenirs, des bagages et des appareils électroniques à des prix avantageux. Lorsque vous aurez faim, vous pourrez choisir parmi une variété de plats de rue thaïlandais et internationaux comme le pad thaï, les crêpes, les brochettes et les gaufres. C’est un lieu décontracté, chaotique et typiquement bangkokien. Ouvert tous les jours de 18 heures à minuit
Avec autant de choix, le plus difficile sera de décider quel marché nocturne de Bangkok explorer en premier ! Prenez votre temps et profitez de l’atmosphère passionnante. Vous trouverez certainement quelque chose qui vous intéresse et une expérience mémorable dont vous parlerez pendant des années.

Vous êtes désormais armé d’un guide d’initiés sur les lieux incontournables de Bangkok. Des temples étincelants aux marchés flottants, Bangkok ne manque pas d’attractions pour remplir votre itinéraire. Le seul défi sera de réduire le nombre de choses à voir dans cette ville vibrante de contrastes. Que vous veniez pour la première fois ou que vous soyez un habitué, Bangkok a toujours le don de vous surprendre avec quelque chose de nouveau. Maintenant, sortez et commencez à explorer toutes les merveilles que cette ville a à offrir. La nourriture délicieuse, les gens sympathiques et les sites inoubliables resteront dans votre mémoire longtemps après votre départ. Passez un excellent séjour et profitez-en pour découvrir les multiples facettes de Bangkok ! Faites-nous savoir si vous découvrez d’autres joyaux cachés à ajouter à la liste.

Partager cet article
Actualités sur les voyages et les nouveaux lieux à découvrir dans le monde.
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *