« Song of the Bandits » (2023) | Série sur Netflix. Critique : Avec la saveur du western classique

Song of the Bandits
Alice Lange
Alice Lange

Song of the Bandits est une série dramatique d’action sud-coréenne qui a été diffusée pour la première fois. La série met en scène Kim Nam-gil dans le rôle de Lee Yoon, le chef des bandits, Seohyun dans le rôle de Namhee, une femme mystérieuse au passé caché, et Yoo Jae-myung dans le rôle de Heo Soo-tae, un gouverneur japonais qui est déterminé à écraser les bandits.

Bienvenue à la frontière, dans une ville sans loi, dans le monde des renégats au passé sombre où, sans justification, nous sommes tous coupables. Bienvenue dans une terre étrange sans loi, dans une situation instable, après une guerre ou au bord d’une autre.

Cela n’a pas d’importance, car dans « Song of the Bandits », la seule chose qui compte est de survivre.

Synopsis

La série se déroule dans les années 1920, pendant la domination coloniale japonaise de la Corée, et raconte l’histoire d’un groupe de bandits qui se battent pour protéger leur patrie.

Song of the Bandits
Song of the Bandits

Critique de « Song of the Bandits »

Si vous recherchez une véritable bonne série, avec des personnages et un montage, avec une histoire, avec une construction classique qui sait jouer avec le moderne, « Song of the Bandits » offre une occasion idéale de se perdre tout ce week-end : des pistoleros, des gangs de rue et des villes sans loi.

Comme s’il s’agissait d’un western, mais dans la terre de Gando où un groupe de personnes au passé tumultueux forme ce groupe particulier en marge de la loi qui lutte pour survivre.

« Song of the Bandits » est cinématographiquement très bien construit, surtout au niveau esthétique : une série avec une photographie sombre, dans le style de « Impitoyable ». Un plaisir visuel en termes de cadrages et de construction de séquences qui, en plus, ont un très bon rythme de montage. Des personnages bien profilés, avec une histoire et une évolution dans le scénario.

Mais si « Song of the Bandits » a quelque chose, c’est le goût du western classique, de l’histoire des hors-la-loi, des bandits. Il réussit à donner ce goût, cette saveur d’histoire de « hors-la-loi » avec tous les éléments (musique, ambiance et surtout personnages) et le résultat est franchement attrayant pour le spectateur.

Une série à ne pas manquer ? Je suppose que cela dépend des goûts. Si vous n’aimez pas les westerns, ce n’est peut-être pas une série axée sur le social ou le politique (bien qu’elle ait son aspect) mais sur son aspect cinématographique et esthétique.

Pour les amateurs de cinéma classique, des films des années 60, ce sera un régal, car elle est esthétiquement très bien réalisée et sait allier le moderne à toute sa saveur classique.

Song of the Bandits
Song of the Bandits

Notre avis

Une très bonne série à apprécier sur Netflix, qui peut ne pas être en or tout ce qu’elle produit et diffuse, mais qui parfois nous régale avec de petites délices comme celle-ci.

Date de sortie

22 septembre 2023

Où regarder Song of the Bandits

Netflix

Le casting

Kim Nam-gil

Kim Nam-gil
Kim Nam-gil

Kim Nam-gil, un Sud-Coréen aux multiples talents, s’est fait un nom en tant qu’acteur, producteur, chanteur et philanthrope. Né le 13 mars 1981, il a été reconnu pour ses performances remarquables dans différents genres. Il a notamment tenu des rôles principaux dans des films remarquables tels que la superproduction catastrophe « Pandora » (2016), le thriller policier captivant « The Shameless » (2015), le film d’aventure palpitant « The Pirates » (2014) et le drame d’époque captivant « Portrait of a Beauty » (2008).

Cependant, c’est son interprétation de Bidam dans le drame télévisé d’époque immensément populaire « Queen Seondeok » (2009) qui l’a véritablement propulsé vers la célébrité. Ce rôle décisif a mis en évidence ses talents d’acteur exceptionnels et lui a valu une large reconnaissance.

En dehors de sa brillante carrière d’acteur, Kim Nam-gil est aussi une personne compatissante qui s’efforce d’avoir un impact positif sur la société. Il est le fondateur et le directeur général de Gilstory, une organisation à but non lucratif qui se consacre à la préservation du patrimoine culturel, à la promotion des arts et à la collecte de fonds à des fins spéciales. Par ses efforts philanthropiques, il souhaite contribuer à l’amélioration de la société et faire une différence durable.

Seohyun

Seohyun
Seohyun

Seo Ju-hyun, également connue sous son nom de scène Seohyun, est une chanteuse et actrice sud-coréenne talentueuse. Elle a gagné en popularité en tant que membre du célèbre groupe de K-pop, Girls’ Generation, et a ensuite fait partie de la première sous-unité du groupe, TaeTiSeo (TTS). En plus de ses activités au sein du groupe, Seohyun s’est lancée avec succès dans une carrière solo, faisant ses débuts en tant que chanteuse solo avec le single « Don’t Say No » et publiant un mini-album du même nom.

Outre ses activités musicales, Seohyun a également montré ses talents d’actrice dans diverses productions. Elle est notamment apparue dans des comédies musicales populaires telles que « Moon Embracing The Sun », « Gone With The Wind » et « Mamma Mia ». Ses talents d’actrice polyvalente ont également été reconnus dans des séries télévisées telles que « Moon Lovers : Scarlet Heart Ryeo » et « Private Lives ». Plus récemment, Seohyun a captivé le public avec sa performance dans la comédie romantique Netflix « Love and Leashes ».

Yoo Jae-myung

Yoo Jae-myung
Yoo Jae-myung

You Chea-myung, également connu sous le nom de Yu Jae-myeong, est un acteur sud-coréen très apprécié. Avec une carrière impressionnante qui s’étend sur plusieurs années, il a été reconnu pour ses performances exceptionnelles dans diverses séries télévisées. Il a notamment captivé le public avec ses rôles dans les séries populaires Reply 1988 (2015), Stranger (2017) et Life (2018). Pour son talent exceptionnel et son dévouement à son métier, il a été honoré du prestigieux prix du meilleur acteur de soutien lors de la 6e édition des APAN Star Awards. La polyvalence et le talent indéniable de Yu Jae-myeong ont consolidé sa position en tant que figure éminente de l’industrie du divertissement sud-coréenne.

Lee Hyun-wook

Lee Hyun-wook
Lee Hyun-wook

Lee Hyun Wook, un talentueux acteur sud-coréen, est apparu pour la première fois à l’écran le 17 juin 1985. Il a commencé son parcours d’acteur avec un rôle modeste dans la célèbre série télévisée de 2014 intitulée « 3 Days ». Depuis, Lee Hyun Wook a captivé le public grâce à ses talents exceptionnels dans divers films et séries télévisées. Il a notamment joué dans la série dramatique « Mrs. Cop 2 » en 2016 et dans la production « Fake » en 2017.

Lee Ho-jung
Lee Ho-jung
Lee Jae-kyoon
Lee Jae-kyoon
Kim Do-yoon
Kim Do-yoon
Cha Yup
Cha Yup
Partager cet article
Suivre :
Alice Lange est une rédactrice de contenu qui nourrit une passion débridée pour tout ce qui touche au cinéma. Grâce à son sens aigu du détail et à sa capacité à raconter des histoires, elle s'est imposée comme l'une des rédactrices les plus recherchées du secteur. Son travail sur les critiques de films de MCM a captivé le public.
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *