Épouse mon mari : une série coréenne hilarante sur Prime Video où les vengeances traversent le temps

Épouse mon mari est une série créée par Shin Yoo-dam avec Park Min-young. Avec Na In-woo, Lee Yi-kyung et Song Ha-yoon.

Épouse mon mari
Molly Se-kyung Molly Se-kyung

Épouse mon mari est une série coréenne qui mérite qu’on lui accorde de l’importance, et laissez-moi vous dire pourquoi : ne vous laissez pas tromper par ses premières scènes. Au-delà de l’introduction (et du décès) de notre héroïne, s’ouvre une trame drôle et captivante avec une protagoniste hors pair : Kang Ji-won, magistralement interprétée par l’éblouissante Park Min-young, qui, derrière ses lunettes, tente d’incarner une toute autre personne.

L’intrigue

Kang Ji-won est confrontée à un cancer de l’estomac et son horloge biologique s’est arrêtée à six mois. Comme si le destin n’en avait pas assez, une série de révélations vient bouleverser sa vie : elle découvre l’infidélité de son mari avec sa meilleure amie, ainsi qu’une assurance vie souscrite en son nom.

Oui, tout semble aller de mal en pis… jusqu’à un accident fatal qui embrasse sa vie. Mais, dans un revirement des plus inattendus, le destin lui offre une seconde chance, en la ramenant dix ans en arrière pour réparer ses erreurs.

Rajeunie de dix ans, avec une vision plus claire de sa vie, elle croise le chemin du directeur général de son entreprise et entame une séduction qui la mène à déterminer que sa « meilleure amie » doit épouser son futur ex-mari pour éviter tout futur désastre.

Ainsi commence une histoire pleine d’humour de deux amies prises dans un tourbillon d’évènements engendrés par des actions que l’une d’elles… n’a même pas encore commises.

Épouse mon mari
Épouse mon mari

À propos de la série

Pour ceux qui ne la connaîtraient pas encore, Épouse mon mari est produite par Studio Dragon, un des géants du divertissement coréen connu pour son flair inégalé en matière de comédie romantique. Dotée d’un sens de l’humour aiguisé, d’une production de qualité et d’intrigues captivantes, elle reste une comédie romantique dans l’âme. Sans nécessiter un budget colossal, elle réussit à offrir des réalisations divertissantes qui s’avèrent être des succès commerciaux les uns après les autres.

Épouse mon mari, c’est la promesse d’un bon investissement autant pour le producteur que pour le spectateur : facile d’accès, cette série ne demande pas une attention inébranlable. Elle ne prétend pas être la production la plus ambitieuse de l’histoire télévisuelle, ni s’appuyer sur un scénario exceptionnel. Pourtant, elle excelle dans son domaine grâce à une équipe chevronnée, apportant précision et expertise dans ce format bien spécifique.

Épouse mon mari brille sous tous les angles : elle divertit, émeut et raconte une histoire d’amour à la fois drôle et attachante. Certes, la plupart de ses éléments peuvent sembler prévisibles et certaines situations sont volontairement exagérées, mais c’est l’essence même de la série qui réclame cette dose d’humour particulière en mélangeant les genres pour offrir un spectacle tantôt dramatique, tantôt hilarant, déjouant les attentes et surprenant le spectateur.

Les personnages

Ce récit met en lumière la rivalité entre deux amies, Kang et Jeong, dont l’enjeu n’a pas encore eu lieu mais dont les prémices étaient déjà palpables dans le passé, justifiant chaque manœuvre de vengeance de la protagoniste. Yoo et Park, le mauvais petit ami et l’attractif cadre supérieur, complètent ce tableau. Sans révolutionner le genre narratif, la série fonctionne parfaitement comme un divertissement léger et sans prise de tête.

Notre avis

Si vous cherchez à vous occuper sans grandes attentes, Épouse mon mari ne bouleversera pas votre existence. Mais si votre quête est celle d’un divertissement sans effort, où l’on peut désactiver son cerveau et simplement profiter, alors cette série possède tous les éléments pour vous captiver sans complexité.

Partager cet article
Suivre :
Molly Se-kyung est romancière et critique de cinéma et de télévision. Elle est également responsable des rubriques de style.
Laisser un commentaire