Cyberbunker : Les dessous du darknet (2023) | Documentaire sur Netflix : Du côté le plus profond du darknet

Cyberbunker : Les dessous du darknet
Martin Cid Martin Cid

Cyberbunker : Les dessous du darknet est un documentaire réalisé par Kilian Lieb et Max Rainer.

Presque comme un méchant de James Bond, un homme de 59 ans dirigeait un groupe depuis un bunker souterrain, un maître de la darknet appelé Herman Xennt. « Cyberbunker : Les dessous du darknet » nous présente Xennt, depuis la prison, avec ses cheveux longs et gris et son apparence mince, qui nous parlera des affaires menées dans ce bunker, un bunker qui servait d’hébergement (serveur) pour des criminels du monde entier opérant sur le réseau Internet le plus sombre et le plus dangereux, la darknet.

De plus, le documentaire présente tous les « complices » du criminel : les princes, les ducs et autres membres de l’organisation criminelle de la darknet.

Le cyberbunker est ainsi devenu le centre de données d’une grande partie du réseau mondial de la darknet, depuis un bunker qui appartenait à l’OTAN dans une petite ville paisible appelée Traben-Trarbach.

Xennt avait créé le premier cyberbunker aux Pays-Bas, et l’un de ses acolytes le décrit comme un mélange entre Steve Jobs et un personnage de Star Trek, fasciné par les bunkers, un ancien vendeur d’ordinateurs. Autour de lui, il a monté un groupe d’amis qui, à partir d’un bunker, ont commencé à héberger des sites pour adultes, jusqu’à ce que le premier bunker prenne feu.

Il avait besoin d’un nouvel endroit, cette fois en Allemagne, pour reconstruire ses affaires et, comme on l’appelle dans le documentaire, « son royaume ». « Cyberbunker : Les dessous du darknet » nous raconte le genre d’activités qui se déroulaient dans cet endroit et qui en ont fait un centre international de cybercriminalité sur le web sombre, où des activités illégales sont effectuées de manière anonyme via des paiements en crypto-monnaie.

On peut s’imaginer le genre d’activités qui étaient menées, allant du trafic de drogue à des affaires encore plus sombres.

Un centre de données, quelque chose comme la Silicon Valley du darknet, qui a fini par créer la République de Cyberbunker.

À propos du documentaire

Le darknet ou dark web (comme vous préférez) est quelque chose qui suscite de l’intérêt et attire. Le documentaire le sait et l’exploite en racontant l’histoire d’un de ses centres de données les plus célèbres.

« Cyberbunker : Les dessous du darknet » est un documentaire informatif et bien raconté qui bénéficie de la collaboration de nombreux membres de l’organisation. Malheureusement, Xennt lui-même ne se montre pas très collaboratif avec le documentaire, même s’il y apparaît.

Une occasion de découvrir, si vous ne le savez pas déjà, ce qu’est le darknet et certains de ses secrets, et de rencontrer de première main les personnes qui, d’une manière ou d’une autre, opèrent dans ce monde à part et rempli de personnages pittoresques.

Bienvenue dans le monde du darknet et dans l’un de ses centres les plus emblématiques, bienvenue dans « Cyberbunker : Les dessous du darknet ».

Date de sortie

8 novembre 2023

Où regarder Cyberbunker : Les dessous du darknet

Netflix

Partager cet article
Suivre :
Écrivain, fumeur de pipe et fondateur de MCM
Laisser un commentaire