A Killer Paradox (2024) – Une série Netflix : Un bon thriller avec une touche excentrique

A Killer Paradox est une nouvelle série sud-coréenne créée par Lee Chang-hee et Kim Da-min. Elle met en scène Choi Woo-shik et Son Suk-ku. Il est basé sur la bande dessinée de Ggomabi.

« A Killer Paradox » est une série intrigante avec des éléments de comédie qui a une construction unique, en particulier en termes de montage, réussissant à confondre le spectateur avec des révélations, des flashbacks et des fragments qui, habilement combinés, créent une série avec une touche spéciale et originale. Ni thriller, ni comédie, ni tragédie, ni drame, c’est un jeu du chat et de la souris qui évolue vers un mystère de plus en plus complexe et attrayant.

Si vous cherchez quelque chose qui s’écarte des thrillers traditionnels, « A Killer Paradox » est une excellente option pour ce vendredi soir. Il met également en scène deux protagonistes fantastiques, tous deux excentriques et pleins de bizarreries, des personnages bien développés dans une histoire bien conçue, amusante et très divertissante.

L’intrigue :

Un jeune homme rêve d’aller au Canada et travaille dans une épicerie. Un soir, il est impliqué dans une bagarre et tue un homme en état de légitime défense. Le lendemain, la police enquête sur le meurtre et interroge le jeune homme, qui est en proie à d’étranges hallucinations. Ce n’est que le début d’une histoire pleine de rebondissements, de suspense et de confusion.

À propos de la série :

Drôle, unique et très divertissante, « A Killer Paradox » parvient à se démarquer du thriller typique et crée une série avec une touche excentrique et ambiguë qui est vraiment intéressante. Ce n’est peut-être pas la série de votre vie, ni visuellement époustouflante, mais la façon dont elle est racontée et la nature anarchique de ses deux protagonistes en font une délicieuse gâterie pour le week-end.

« A Killer Paradox » est une série qui sait mélanger les genres, un peu comme Twin Peaks mais en moins macabre et plus réaliste, mais avec le même esprit excentrique qui peut provoquer l’étrangeté et, si ce n’est la fascination et la magie, la rend au moins attrayante, unique et très divertissante. Elle nous introduit progressivement dans une intrigue de corruption et d’intrigue qui devient plus sérieuse au fur et à mesure des 8 épisodes. Elle perd progressivement sa touche comique pour embrasser pleinement son esprit de thriller, perdant son excentricité et gagnant en profondeur.

La série présente de bons personnages, en particulier ceux qui sont séduisants, qui gagnent en personnalité et qui évoluent au fur et à mesure que l’histoire progresse. Techniquement, il s’agit d’une production solide, mais pas spectaculaire. Ce n’est peut-être pas une série qui changera l’histoire de la télévision par son esthétique ou son rythme, mais elle cherche à bien faire les choses, les fait bien et laisse une bonne impression sans être trop enthousiaste.

Notre avis :

Encore une bonne série coréenne qui reste une bonne série et rien de plus. Elle ne marquera peut-être pas les esprits, mais elle laisse une bonne impression au début et devient peu à peu un thriller plus classique. En tout cas, c’est encore un bon choix pour ce vendredi soir.

Où regarder « A Killer Paradox »

Netflix

Le casting

Choi Woo-shik
Choi Woo-shik
Lee Hee-jun
Lee Hee-jun
Son Suk-ku
Son Suk-ku
Hyun Bong-sik
Hyun Bong-sik
Molly Se-kyung
Molly Se-kyung
Molly Se-kyung est romancière et critique de cinéma et de télévision. Elle est également responsable des rubriques de style.
Contact : molly (@) martincid (.) com
Articles connexes

Laisser une réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles