Perdre de vue le lien entre consommation et empreinte carbone

Il est souvent facile de perdre de vue l’impact des influences sociétales sur la situation climatique actuelle ; l’une de ces influences sociétales est le consumérisme.

Qu’est-ce que le consumérisme et comment la société en est-elle arrivée là ?

Le consumérisme désigne le désir d’accroître l’acquisition et la promotion de biens auprès des consommateurs, et la participation au consumérisme ne peut plus être envisagée dans le vide.

Le consumérisme ne se limite pas à l’achat de produits ménagers ou à l’investissement dans des appareils électroménagers. Il est essentiel de comprendre comment il s’est infiltré dans la société et s’est ajouté à l’idée d’individualisme.

La consommation de biens peut désormais être justifiée comme l’expression de préférences individuelles, d’un style ou d’un statut social. Certaines de nos possessions les plus précieuses peuvent être considérées comme une extension du soi. Par exemple, les téléphones portables sont sans aucun doute un outil utile, mais on peut affirmer qu’ils sont devenus un objet personnel qui représente ce que nous sommes en tant qu’individus.

En outre, la société a élargi sa participation à la culture du « binge ». Le revenu disponible alimente la culture de la dépense et le consumérisme, et la richesse d’une nation influe généralement sur sa culture de la dépense. Le consumérisme s’est également développé en raison de la commodité et de l’accessibilité des achats, ce qui a facilité l’idée de l’achat impulsif.

L’achat d’objets pour répondre à des tendances peut également expliquer comment la consommation de biens peut être liée à l’idée de rester en contact avec le statut social.

Comment le consumérisme contribue-t-il à l’empreinte carbone ?

Bien que le consumérisme se soit infiltré dans la société, il ne s’agit pas d’une tendance innocente. La consommation de biens à un rythme aussi élevé que celui que nous connaissons aujourd’hui, a un impact négatif sur l’environnement.

Tout ce qui est acheté, depuis l’extraction des ressources jusqu’à leur élimination finale, a un impact sur l’environnement. Le consumérisme contribue à l’empreinte carbone en raison des émissions de dioxyde de carbone liées à la production et à la distribution des biens. En outre, un grand pourcentage des biens achetés contient des matières plastiques, qui sont extrêmement difficiles à recycler.

Les commandes en ligne, par exemple, impliquent une augmentation des emballages et de la consommation de combustibles fossiles pour les livraisons de courrier et le transport des commandes. L’achat d’un article et sa livraison à domicile peuvent se faire en quelques clics.

Cette facilité de commande signifie que l’importance de l’impact sur l’environnement est facilement éclipsée par sa commodité.

Pour adopter un mode de vie plus durable, il est important de ne pas se laisser entraîner par la commodité et l’influence du consumérisme.

Articles connexes
Articles les plus populaires