La thérapie de remédiation cognitive fait le lien entre les compétences sociales et les problèmes de santé mentale

Il existe souvent un lien entre les problèmes de santé mentale et la mémoire, ce qui peut malheureusement affecter profondément les personnes souffrant de problèmes de santé mentale.

Qu’est-ce que la thérapie de remédiation cognitive ?

La thérapie de remédiation cognitive (TRC) est un traitement visant à améliorer les capacités de mémoire et les aptitudes cognitives. Ses objectifs sont d’améliorer la mémoire et les capacités intellectuelles et de sensibiliser à la pensée fonctionnelle. Elle a d’abord été développée pour traiter les personnes souffrant de schizophrénie.

Les troubles de la pensée cognitive peuvent être ou commencer par être bénins. Toutefois, s’ils commencent à interférer avec des activités quotidiennes sérieuses ou s’aggravent progressivement, il est important d’intervenir, de les surveiller et de les traiter si nécessaire.

Quels sont les exemples d’exercices de CRT ?

Les spécialistes travaillent avec leurs clients en utilisant soit des plans de traitement informatisés, soit des plans de traitement papier et stylo, soit une combinaison des deux, pour effectuer des exercices de CRT. Ces exercices visent à développer la mémoire, la planification et la concentration. Souvent, ces exercices sont répétitifs et augmentent progressivement en difficulté pour permettre aux personnes de s’habituer et de réviser.

Ils permettent d’améliorer et de travailler les compétences liées à la planification, à l’organisation et à la résolution de problèmes, ainsi qu’à la mémorisation et au traitement de l’information. Cela s’avère particulièrement utile pour les personnes souffrant de schizophrénie.

Parmi les différentes techniques thérapeutiques, citons l’apprentissage sans erreur et les exercices de renforcement ciblés, tous deux bénéfiques pour la mémoire et la concentration. Les tâches de lecture visuelle favorisent la mémoire et renforcent les schémas d’apprentissage.

Il est important que ces thérapies soient spécifiquement ciblées sur les objectifs de l’individu. Un plan de traitement personnel implique une communication efficace entre le client et le spécialiste, une observation cohérente et une intervention nécessaire pour mettre à jour ou adapter le plan de traitement en fonction des besoins.

Quel est le lien entre les capacités cognitives et les compétences sociales ?

Les compétences sociales sont affectées par un certain nombre de facteurs : l’absence d’un environnement traditionnel ou stimulant, voire de modèles positifs, peut nuire aux compétences sociales. Malheureusement, même le fait de souffrir de problèmes de santé mentale peut avoir une incidence négative sur ces compétences.

En plus d’aider la mémoire et la concentration, le CRT est également bénéfique pour le développement des compétences sociales personnelles.

Des études menées auprès de jeunes enfants indiquent que certaines tendances physiques sont liées aux aptitudes sociales. Il existe un lien étroit entre l’orientation de la tête et des yeux et la compréhension du monde social.

Il existe donc un lien primitif et profond entre l’orientation physique et les aptitudes sociales. Il est donc important de veiller à ce que les tendances physiques des clients ne soient en aucun cas inhibées par des problèmes de santé mentale afin d’optimiser les aptitudes sociales. Des études et des exercices pratiques ont démontré le lien étroit entre les capacités cognitives et les aptitudes sociales.

Il ne fait aucun doute que la CRT est bénéfique pour les personnes souffrant de problèmes de santé mentale, car elle les aide à maintenir des réponses sociales et des capacités cognitives appropriées.

Articles connexes
Articles les plus populaires