‘Melancholia’ (2011), de Lars von Trier. Déchirant

Melancholia (2011)
Martin Cid Martin Cid

Un mélange de genres apparemment opposés se retrouve dans cette œuvre originale de Lars von Trier.

Melancholia (2011) est plus qu’un film original de Lars von Trier avec Kirsten Dunst.

De quoi s’agit-il ?

Au beau milieu d’un somptueux mariage, une planète appelée Melancholia s’écrase sur la Terre.

Melancolía (2011)
Melancholia (2011)

Intrigue et métaphore interne

C’est un film difficile, dans lequel on nous présente la relation entre l’harmonie personnelle et universelle, entre ce qui est intérieur et ce qui explose en nous, qui donnera lieu à une éclosion extérieure. Peu à peu, on est conquis, mais c’est un autre film de Trier qui nous fait nous demander si cette harmonie apparente, cet ordre et cet équilibre cosmique existent vraiment ou s’ils ne sont que l’invention d’un scénariste cosmique qui a trop bu.

Esthétiquement très élégant, avec Kirsten Dunst dans le rôle à la perfection (et quelques habitués de Trier, comme Charlotte Gainsbourg, qui joue dans Nymphomaniac). Une réflexion entre beauté, étrangeté, vérité et tromperie, sur l’enfer du cosmos, sa grandeur et l’élévation spirituelle vers le non-infini qui marque notre propre essence.

Un film de 2011 qui rappelle (encore) le Dogme.

'Melancholia' (2011), de Lars von Trier. Déchirant
Melancholia (2011)

Notre avis

Vous vous posez la question : qu’est-ce qu’ils ont voulu me dire ? Si vous n’aimez pas les questions, ce n’est peut-être pas votre genre de film.

Nous aimons ce genre de cinéma, et ce genre de vision.

La science et la vie, l’existence…

Et la gravité.  Inexorable.

Peut-être que le seul salut est… l’art.

Que cela vous plaise ou non, Lars von Trier est un artiste.

Bande-annoce du film

Étiqueté :
Partager cet article
Suivre :
Écrivain, fumeur de pipe et fondateur de MCM
Laisser un commentaire