Le salaire de la peur (2024) Film sur Netflix : Et les classiques du cinéma se modernisent aussi

Le salaire de la peur est un film français réalisé par Julien Leclercq avec Franck Gastambide et Ana Girardot.

« Le salaire de la peur » est un film basé sur le roman de Georges Arnaud dont, comme vous le savez déjà, il y avait une adaptation précédente, de 1953 et qui, dirigée par H.G. Clouzot, est devenue un classique du cinéma français et l’un des meilleurs thrillers de l’histoire du cinéma.

Aujourd’hui, Julien Leclercq ose faire une nouvelle version de la même histoire, en la modernisant et en changeant complètement le style, tout en tentant de maintenir la tension des personnages dans cette histoire modernisée, nous ne sommes pas tout à fait sûrs si c’est pour le mieux.

Il est toujours risqué de se comparer à un classique, mais ici, Julien Leclercq a eu le courage de l’essayer.

Argument

Pour sauver un village lors d’une extraction pétrolière, quatre personnes devront escorter un convoi chargé de nitroglycérine dans un lieu inhospitalier, entouré de bandes armées.

À propos du film

« Le salaire de la peur » devient, si nous n’avons pas vu le premier, simplement un thriller commercial, plus ou moins bien fait et avec un toucher clairement « voyou » : certaines scènes d’action ne sont pas nécessairement justifiées par le scénario, explosions et nombreux personnages agissant durement, conduisant des camions et portant des armes à feu.

Oui, presque comme un film d’action il y a quelques années qui, sans justifier trop le sens des scènes, nous divertissait et nous faisait passer un bon moment.

Si on le voit ainsi, parfait, c’est un film divertissant (rien de plus) où quatre superbes protagonistes (eux et elle) nous offrent un divertissement plein de tension, d’action et de spectacle.

Les acteurs font du bon travail en sachant qu’avec ces dialogues et ce scénario, personne ne va remporter aucun prix nulle part : c’est un film d’action et ici, il est plus important de bouger vite et de ne pas entraver l’action avec des gestes de drame excessif que de briller en tant qu’acteurs ou actrices. Tout simplement, ils ne peuvent pas et ne doivent pas.

Bon travail de direction et de montage : « Le salaire de la peur » est une nouvelle version plus moderne qui ne veut pas risquer d’inventer quoi que ce soit, et nous propose un spectacle presque pyrotechnique qui, sans nous enthousiasmer, nous satisfait. Bon dans la production et tout le côté technique.

« Le salaire de la peur » : Pour et contre

Le bon côté : divertissant, bien produit et un thriller d’action qui accroche, divertit et est parfait pour une soirée de vendredi.

Le mauvais côté : les comparaisons ne sont pas toujours de bonnes compagnes, et en cette occasion (et si nous devenons cinéphiles), le traitement du scénario a beaucoup perdu par rapport à la première version.

Notre avis

C’est vendredi et « Le salaire de la peur » est tout simplement un film pour le vendredi : action, tension et une histoire intense à vivre pendant une heure et demie.

Selon la façon dont nous arriverons au lit, nous serons peut-être incapables de nous en souvenir.

Profitez-en.

Où regarder « Le salaire de la peur »

Netflix

Le casting

Franck Gastambide
Franck Gastambide

Franck Gastambide

Franck Gastambide est un acteur, réalisateur et scénariste français qui s’est fait un nom dans l’industrie du divertissement. Il est né le 31 octobre 1978 à Melun, en France, et a grandi dans la banlieue du Mee-sur-Seine. Gastambide a commencé sa carrière d’acteur au début des années 2000 avec des petits rôles dans des films français tels que « RRRrrrr !!! » et « OSS 117 : Le Caire, nid d’espions ». Cependant, il a été reconnu pour son rôle de Francky dans la comédie à succès « Les Kaïra » (Les Losers), qu’il a également écrite et réalisée. Le film a connu un énorme succès au box-office et lui a valu les éloges de la critique. Depuis, Gastambide a continué à travailler sur divers projets, tant devant que derrière la caméra. Il a joué dans plusieurs films tels que « Pattaya », « Taxi 5 » et « La casa de papel » (Le vol d’argent). Il a également réalisé et coécrit des films comme « La surface de réparation » (The Big Hit), « Artichauts et Caramboles » et la suite très attendue des « Kaïra ». Outre son travail dans le domaine du cinéma, Gastambide est également connu pour ses talents de comédien. Il a donné des spectacles de stand-up dans toute la France et a été salué pour son esprit et son humour.

Ana Girardot
Ana Girardot

Ana Girardot

Ana Girardot est une actrice française qui a captivé le public grâce à ses talents d’actrice polyvalente et à sa beauté naturelle. Elle est née le 1er août 1988 à Paris, en France, de parents acteurs, Hippolyte Girardot et Isabel Otero. Ayant grandi dans une famille d’acteurs, il n’est pas surprenant qu’Ana ait développé un amour pour les arts dès son plus jeune âge. Elle a suivi des cours d’art dramatique à la prestigieuse école du Cours Florent à Paris avant de faire ses débuts au cinéma en 2009 avec un petit rôle dans le film « Les tricheurs ». Cependant, c’est son rôle de meilleure amie d’Adèle Exarchopoulos dans le film « Le bleu est la couleur la plus chaude », acclamé par la critique, qui a propulsé Ana sous les feux de la rampe. Son interprétation a été largement saluée par la critique et a fait d’elle un talent prometteur de l’industrie cinématographique française. Depuis, Ana a joué dans de nombreux films français tels que « Lights Out », « Next Time I’ll Aim for the Heart » et « I Am a Soldier ». Elle a également travaillé avec des réalisateurs de renom tels que Claude Lelouch et Bertrand Tavernier.

Alban Lenoir
Alban Lenoir

Alban Lenoir

Alban Lenoir est un acteur français connu pour ses performances captivantes au cinéma et à la télévision. Né le 16 septembre 1985 à Paris, en France, Lenoir se passionne très tôt pour la comédie. Il a fréquenté la prestigieuse école d’art dramatique du Cours Florent à Paris, où il a perfectionné ses compétences et commencé son parcours pour devenir un acteur à succès. La carrière de Lenoir décolle en 2009 lorsqu’il décroche un rôle dans le film dramatique français « Mia et le Migou ». Il apparaît ensuite dans des séries françaises populaires telles que « Les Bleus, premiers pas dans la police » et « Section de recherches ». Cependant, c’est son rôle de Maxime Delcourt dans la série policière française à succès « Braquo » qui lui a valu une large reconnaissance et les éloges de la critique. Depuis, Lenoir a joué dans de nombreux films et séries télévisées, mettant en valeur sa polyvalence et son talent d’acteur. Il a également travaillé avec des réalisateurs de renom tels que Luc Besson et Cedric Jimenez. En 2016, Lenoir a reçu le prix du meilleur acteur au Festival international du film de La Rochelle pour sa performance dans le film « Nocturama ».

Realisateur : Julien Leclercq

Le salaire de la peur (2024) Film sur Netflix : Et les classiques du cinéma se modernisent aussi
Julien Leclercq

Julien Leclercq est un réalisateur et scénariste français reconnu pour son travail dans le domaine du film d’action et du thriller. Il est né le 23 février 1973 à Saint-Denis, en France, et a grandi dans une famille ouvrière. Sa passion pour le cinéma est née dès son plus jeune âge et il a commencé à réaliser des courts métrages avec ses amis à l’aide d’une caméra Super 8. Après avoir terminé ses études en production audiovisuelle à l’École supérieure de réalisation audiovisuelle (ESRA), M. Leclercq a travaillé comme assistant réalisateur sur divers films français. Cependant, il s’est vite rendu compte qu’il voulait raconter ses propres histoires et a décidé de se lancer dans la réalisation et l’écriture de scénarios. C’est en 2006 qu’il se fait remarquer en écrivant et en réalisant son premier long métrage, « Chrysalis ». Ce thriller de science-fiction a été salué par la critique et a remporté plusieurs prix dans des festivals tels que le Festival du film Fantastic’Arts. Ce succès fait de lui l’un des réalisateurs les plus prometteurs de France. Il a ensuite réalisé plusieurs films à succès tels que « L’Assaut », basé sur des faits réels survenus lors d’un attentat terroriste à Paris en 1994. Le film a été nommé pour quatre Césars, dont celui du meilleur réalisateur pour Leclercq.

Martin Cid
Martin Cid
Écrivain, fumeur de pipe et fondateur de MCM
Articles connexes

Laisser une réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles