Chien perdu (2023) : « un autre » film « chien »

Chien perdu est un film réalisé par Stephen Herek avec Rob Lowe et Kimberly Williams-Paisley. Il est basé sur le livre de Pauls Toutonghi.

Un téléfilm à l’eau de rose avec tous les éléments télévisuels fantaisistes pour ravir les téléspectateurs les plus familiers et créer un ou plusieurs ulcères aux critiques : cliché, facile, schématique et totalement « à la formule ».

Synopsis

Un type qui vient de quitter sa copine attrape un nouvel ami, Gonker, avec qui, je vous le garantis, il parvient à durer plus longtemps et plus vraie. Le problème vient quand le cher ami disparaît, et le garçon va tout faire pour retrouver son ami… de la main de son père, qui vient d’arriver pour la remise des diplômes du garçon.

À propos du film

Perro perdido (Dog Gone)
Chien perdu (2023)

Eh bien, nous avons Rob Lowe qui, évidemment, a connu de temps meilleurs dans sa carrière, en faisant ce film familial « sur les chiots » qui, sans aller trop loin, ni offenser ni vouloir s’écarter d’aucun schéma préétabli et, même si cela ne surprend personne, il n’a pas été présélectionné à Sundance, ni à Cannes, et personne n’a pensé à l’envoyer à Venise.

Un film simple, familier, insouciant et tendre qui bénéficie de la  » formule  » : ces films mille fois éprouvés par le marketing et qui, avant d’être sortis, ont été vus mille fois et qui, pour mille fois qu’on voit la même « formule », continue à fonctionner au niveau économique, de manière modeste et avec un investissement tout aussi modeste.

Nous savons tous à quoi nous attendre, comment et de quelle manière. Ne soyez pas surpris si le film se déroule à tout moment sur les chemins connus et usés… Ils sont comme Noël, ils sont là, ils doivent arriver, ils n’ont pas l’air de plaire à personne, mais ils sont encore là en secret, harcelant nos rêves critiques les moins érotiques et existant parce que, au fond, ils doivent exister.

Le chiot, un charmant labrador cannelle… de la main d’un adolescent (parfois ils mettent un enfant), à côté d’un père compréhensif.

Si vous le souhaitez, vous pouvez le regarder sans rien attendre d’autre que de mettre votre esprit en mode « cerveau plat » et de vous laisser traîner par l’inutile, le facile, le prévisible… mais aussi charmant d’un film « canin », encore un, qui nous fait toujours sourire parce que, au fond, nous aimons ces animaux qui font de la simplicité la véritable merveille de leur compagnie.

Profitez-en, en compagnie de votre meilleur ami (le chien, bien sûr) mieux.

Même c’est « comme d’habitude », c’est toujours (aussi) plus qu’agréable.

Notre avis

En tant que film… on ne voit pas les micros au-dessus ou personne lâcher la caméra… le chiot est charmant et tout est à la hauteur des attentes dans un film qui n’aspire pas vraiment à rien d’autre que ce qu’il est.

Date de sortie

13 janvier 2023

Où regarder Chien perdu

Netflix

Réalisateur

Stephen Herek

Stephen Herek

Acteurs et Actrices

Chien perdu (2023) : "un autre" film "chien"
Rob Lowe
Chien perdu (2023) : "un autre" film "chien"
Johnny Berchtold
Chien perdu (2023) : "un autre" film "chien"
Kimberly Williams-Paisley
Chien perdu (2023) : "un autre" film "chien"
Nick Peine

Voir tous les crédits >>

Molly Se-kyung
Molly Se-kyung
Molly Se-kyung est romancière et critique de cinéma et de télévision. Elle est également responsable des rubriques de style.
Articles connexes

Laisser une réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles