Paul Wesenberg : Half Past Paradise – SLAG&RX, New York

Vernissage le samedi 2 mars 2024 de 16h à 19h

SLAG&RX à le plaisir d’annoncer « Half Past Paradise », une exposition présentant plus d’une douzaine de nouvelles œuvres de l’artiste berlinois Paul Wesenberg. Cette exposition très attendue marque la troisième exposition solo de Wesenberg dans notre galerie new-yorkaise. Le titre de l’exposition est une citation du livre de poésie Water from Another Source (Spuyten Duyvil, New York 2023) du célèbre poète et critique d’art Barry Schwabsky. Cependant, Paul Wesenberg ne cherche pas à interpréter le poème de Schwabsky. Il l’utilise plutôt comme point de départ et comme source d’inspiration pour son propre voyage visuel au-delà des mots et du langage. Le poème devient un terrain fertile pour l’autoréflexion et l’examen de la relation entre les hommes et la nature. 

Dans cette nouvelle série de peintures, Wesenberg donne son propre point de vue visuel sur l’éternel cercle de gains et de pertes qui définit l’existence humaine. Il réfléchit à l’éternel dilemme de l’humanité, qui aspire à la perfection tout en détruisant tout ce qui lui est cher. Avec des nuances délicates et une esthétique poignante, Wesenberg s’abstient de condamner ouvertement, choisissant plutôt de présenter un portrait lucide de l’insatiable besoin de l’humanité de dominer et de diminuer la nature. Convaincu de la profonde interconnexion entre les paysages vierges et notre essence spirituelle, l’artiste explique comment la destruction de la nature reflète l’érosion de nos propres âmes.

Dans Half Past Paradise, Wesenberg adopte un style plus figuratif que dans ses séries précédentes. Ses peintures, opulentes en termes de détails et de sérénité au premier coup d’œil, abritent subtilement une tension sous-jacente. Par sa manipulation méticuleuse de la toile, l’artiste expose des fractures dans le lien délicat entre l’homme et la nature. Wesenberg rend habilement les densités florales luxuriantes et la nature sauvage juxtaposées aux intrusions de l’homme, faisant délicatement allusion à la fragilité d’une sérénité intacte au milieu d’un arrière-plan de distractions modernes. Cette symbiose entre technique et idéologie souligne le message inébranlable de Wesenberg. – Christoph Tannert, 2024, Berlin

 Barry Schwabsky a magistralement résumé l’essence de l’œuvre de Wesenberg :

« Le sens des peintures réside davantage dans ce qu’elles sont que dans ce qu’elles montrent ; ou plutôt, ce qu’elles montrent, c’est comment elles sont devenues, et dans cette démonstration, nous commençons à discerner ce qu’elles signifient. »

Art Martin Cid Magazine
Art Martin Cid Magazine
Actualités sur l'art, les expositions, les musées et les artistes du monde entier. Une vision internationale du monde de l'art. Responsable de la section Art : Lisbeth Thalberg
Articles connexes

Laisser une réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles